Ahmaily te parle

Ahmaily te parle

Hivernations hivernales ( ou ce que j'aime propos de l'hiver )

[img]//img15.hostingpics.net/pics/868794whatiloveaboutwinter.png[/img]

 

 Puisqu'il ne sert à rien que je te raconte ce que j'aime vraiment en été et les raisons pour lesquelles cette saison doit absolument revenir très vite sinon je m'apoptose*, je vais te rassurer en t'exposant les raisons pour lesquelles j'aime vraiment beaucoup beaucoup l'hiver. D'ailleurs l'hiver c'est génial, vraiment. ( Mais la prochaine fois ce sera sur l'été d'accord ? )

 

Tout d'abord, vestimentairement, on peut faire à peu près n'importe quoi et prétexter avoir froid. Moi, ce que je préfère, c'est mettre les pulls qui appartenaient à ma mamie avant ( même si ils grattent un peu ) et qui maintenant... Croupissent dans mon armoire parce que, quand même... Ils sont un peu... Étranges... Sinon, je pratique beaucoup la technique de l'oignon, c'est-à-dire ne pas sortir sans un collant, des chaussettes de ski, un deuxième collant (on sait jamais qu'est-ce qui pourrait s'passeeeer ) **, des chaussures avec de la moumoutte ***, un pantalon, un pull, deux gilets, trois tee-shirt, trois paires de gants, deux écharpes... ( je plaisante. J'ai pas des chaussure avec de la moumoutte. ).

Je disais donc, on peut faire à peu près n'importe quoi et personne ne s'en rend compte ! ( même si beaucoup se demandent si tu n'as pas pris trente kilos depuis cet été. ) ( moi je les ai pris donc c'est encore pire ! )

 

Ensuite tu es libre de faire n'importe quoi de tes week-ends. Tu ne passes pas pour une personne n'ayant pas de vie lorsque tu réponds « Oh non, il fait trop froid... » à la question : « On va en ville samedi ? » ( mais soyons clairs, à hometown on a ce qu'on appelle un SUBWAY dans lequel on peut manger boire aller au toilette et pour la majorité de fumeurs fréquentant l'établissement... Sortir fumer puis rentrer ! Ohlàlà, c'est tellement génial comme invention que je n'ai pas d'excuse pour ne pas sortir. Fichu sub. ) mais si, vraiment, tu n'es pas sortie, tu n'es pas obligée d'inventer une pseudo-fête alors que tu n'es jamais allée en faire de toute ta vie ( et quand je dis ça je pense vraiment à une de mes connaissances. D'ailleurs, si quelqu'un faisant la même chose pouvait m'expliquer l'utilité de cet acte, pour laisser un commentaire il faut commencer par finir de lire l'article, merci beaucoup beaucoup !:D ) non, vraiment, tu peux juste dire la vérité et expliquer que tu as gardé tes frères et sœurs/fait un monopoly en famille/a regardé des films tout le week-end/a fait tes devoirs. Bref, tu peux dire la vérité, et personne ne pensera de mal de toi puisque tout le monde voudrait faire pareil.

 

Je ne sais pas pourquoi, mais les gens m’embêtent moins avec les quantités ( incommensurables ) de nourriture que je suis capable d'ingurgiter en une journée en hiver. Et pourtant plus il fait froid plus il fait faim. Mais à part les habituels « Mais t'as tout le temps faim toi ! » de Wonder Cacahuète, hein, je te retiens, toi, et les, très mesquins « Tu vas encore prendre vingt kilos ! »**** de ma mère. Alors que moi je ne voudrais pas dire, mais je pèse 52 kilos tout pils tout poils depuis 4 ans et je suis loin de ne mesurer qu'un mètre 20 si tu veux savoir. Bref, en hiver, je ne sais pas c'est voulu, ou si tout le monde commence à s'habituer à mon estomac, mais on me laisse tranquille ( en parlant de manger, j'ai prit un menu golden ce midi, avec un CBO, des potatoes, de l'ice-tea et des nuggets. J'aurais bien pris un macfleury mais je n'avais plus d'argent et Patrick non plus. Rahlala, l'impérialisme Américain... ) ( Tu sais que je me hais moi-même de manger autant alors que je suis la première à dire que si nous, les gens des Nords, mangions moins le désastre mondial serait moins important et que les gens des Suds pourraient manger à leur faim au lieu de vendre leurs récoltes ? Bref. )

 

La neige. Du moins le premier jour de neige, quand, lorsque tu ouvres ta fenêtre – ou ta porte si tu te lèves trop tôt pour que le soleil se soit levé et que tu l'aies vu avant - - et oui je fais pas de discrimination envers les gens qui prennent le bus – et bien tu peux avoir la magnifique surprise de voir que c'est tout blanc. Même si je ne suis pas sure que ceux qui n'ont pas vu qu'il avait neigé apprécient la blague quand ils se rendent comptent que 1 : leur pied s'est enfoncé dans 20 cm de neige, 2. leur pantalon est trempé, 3. ils ont très froid. Ceci dit en général ils sont plutôt content parce que comme les bus ne passent pas ils ne vont pas au lycée. Du coup ça reste une méga bonne surprise.

En plus quand la neige est encore belle et neuve et blanche et pas encore piétinée, elle donne envie de faire des bonhommes de neiges ( punaise ce que c'est dur à faire ces trucs là ! ) des batailles de boules de neige ( punaise ce que je suis nulle à ce jeu là... ) et des cœurs dans la neige ( oui j'aime faire des cœurs dans la neige. En la piétinant pour créer des courbes coeurifiques. Du coup après les gens se croient autorisés à piétiner derrière moi, gâchent mon cœur et la neige devient moche et grise et je suis triste ) et aussi, mais surtout, des ANGES dans la neige. Mais la liste des inconvénients est trop longues pour que je la fasse ( tant pis j'aime bien me plaindre : on est tous mouillés, on a l'air bête avec les cheveux de derrière mouillés et de devant tout sec, il fait froid, blablabla. Qu'est-ce que je dois être ennuyante aujourd'hui. )

 

NOËL. Et tout tout tout ce qui va avec et qui fait que si je commençais à m'étendre sur le seujet je m'étendrais tellement que jamais je ne m'arrêterais ( le prochain post sera là-dessus ! )

 

La liste est courte parce que, honnêtement, l'hiver, c'est pas méga top, mais je pense qu'à nous tous on PEUT tenir encore un hiver ! Aide-moi à trouver des solutions, je t'en supplie ! Et bien sur, je te nem tel une chenille aime le cocon qui va l'aider à se transformer en un papillon digne des rayons de soleil qui le bercent jour après jour.

 

C'est dire comme je t'aime quoi.

 

Ahmaily

 

 

* Mort cellulaire. Ici, ce serait donc la mort de toutes mes cellules et donc de mon être tout entier. J'aimerais bien vous parler physique quantiquement mais comme je n'y connais encore rien...

** Gad Elmaleh. C'est un peu, comme dirait ma prof de philo « Mon maîîîîître ». Mais comme ça fait trop genre je suis son chien je le dirai pas. Niet.

*** Aussi appelé, à ce qu'il paraît... Non, impossible à décrire. C'est du rembourrage qui donne chaud quoi.

**** Il paraît que les parents ne sont pas sensés dire ce genre de choses :(



12/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour